• De M. Gallach ( après la Tunisie.....    Bonjour   Nous avons quitté la Tunisie depuis plus d'un an apres la révolution car plus aucune réservation , plus de sécurité , nous avons du tout abandonné et partir au plus vite.Heureusement nous n'étions que locataire des murs mais nous avons perdu tout l' investissement du mobilier , une jolie somme quand même. Nous sommes installés maintenant dans le Gard a coté d'Uzes , superbe maison d' hôtes ou nous allons faire quelques travaux d' embellissement en Octobre , voici l' adresse: www.la-terre-de-font.com   Au sujet de Franchot , je n'ai plus beaucoup de souvenirs pourtant j'y suis resté 6 ou 7 ans.Je suis toujours a la recherche d'un copain qui aurait fait une fugue avec moi une nuit dans Choisy sur un triporteur (emprunté!!!) a un boulanger , arrêtés par les flics et une violente raclée par Bouteilly a l'arrivée , cela ne s'oublie pas. J'étais très bon au foot et malgré un 0 en indiscipline , comme j' étais un très bon élève, j' avais le droit de jouer les matchs le jeudi. Je pense être resté a l' institution de 56 a 62 comme pensionnaire si quelqu'un se souvient de moi , ca me ferait plaisir.   A bientot

    De M. Gallach ( après la Tunisie.....


    2 commentaires
  •  

    rechercheA. Richier

    cela fait de nombreux mois que j'essaye de trouver des infos sur l'origine de l'institution, qui l'a créée ? Est-ce quelqu'un de la famille Franchot ? Cela ne puvait pas être Auguste Franchot l'historien à sa mort l'institution n'existait pas - cela j'en suis certain dans la famille Franchot il y avait une demoiselle Franchot qui  a été directrice de la pension pour fille rue Blaise Pascal à Choisy le roi , ma soeur y fut pensionnaire juste après guerre . C'est la raison pour laquelle je soupçonne que c'est un membre Franchot qui a créé l'institution. J'ai trouvé un jour sur internet le témoignage d'un ancien qui fut avant guerre pensionnaire et qui faisait l'éloge de l'institution - je ne me souviens plus du nom du type , c'est avant la création du premier blog , il y a huit ou neuf ans. Au moment de ma lecture de ce témoignage son fils annonçait la mort de cet ancien. D'après ce témoignage il qualifiait les profs et la direction comme des être sévères mais justes et généreux; rares étaient les punitions. Donc rien à voir avec l'air Bouteilly Qui aurait l'adresse de Nicole bouteilly ? Quand à Pierre Bouteilly , si j'en crois internet il serait mort l'année dernière. J'ai vu une photo que je te joint, évidemment je ne le reconnais pas , à mon époque il était jeune étudiant, mais il faisait du rugby à mon époque ce qui correspondrait aux dires des témoignages sur inetrnet. si j'écris tous ça c'est pour te dire que j'ai fini mon roman  car j'aurai voulu mettre en avant propos des détails historique sur le création et l'évolution de l'institution. Par contre je ne site aucun nom réel, après consultation de l'une de mes nièces qui est jusriste, les descendants des bouteilly pouraient me faire un procès pour le portrait peu flateur du dirlo. Sans doute ils ont une autre opinion de leur père et peut être grand père si Nicole et Pierre ont eu des enfants. A bientôt peut être si tu passes chez nous voir l'évolution de guedelon, tu seras le bienvenu alain richier

     

                                                                                                                                        Pierre Bouteilly †P. Bouteilly


    2 commentaires
  •  

    Peut-être auras-tu le temps de lire ce mail, nous sommes ‘’TOUS’’ en danger 

     

    Merci de la mettre sur ton blog pour qu’elle soit signée par le plus grand nombre. Ric. Borelli

     

    Un franchot en rogne

     

     

    Cher ami,

    En cliquant sur le lien ci-dessous, vous accèderez à une vidéo très importante si vous comptez utiliser votre voiture prochainement :

    http://www.liguedesconducteurs.org/radars-mobiles-embarques.html

    Cette vidéo ne dure que quelques minutes. Je vous y explique le fonctionnement des radars de nouvelle génération qui vont être déployés sur nos routes cet été.

    J'ai tenu à enregistrer cette vidéo parce que je considère que toute personne qui utilise régulièrement sa voiture a le droit de savoir ce qui l'attend sur la route.

    Pour visionner la vidéo, cliquez ici.

    Bien cordialement,

    Christiane Bayard
    Secrétaire Générale
    Ligue de Défense des Conducteurs

     

     

    LIGUE DE DEFENSE
    DES CONDUCTEURS
    Stop à la répression absurde
    Oui à une conduite responsable

     

     

    116, rue de Charenton 75012 PARIS

     

    Un franchot en rogne



    1 commentaire
  • cartescartes

                                                                          cartes  cartes

                                                                         Vous avez remarqué j' essaye de vous évitez un torticolis


    votre commentaire
  • DE A. Richierj étais chez Mercier l'année scolaire 60 -61 , évidemment je n'étais pas sur la photo.DE A. RichierA l'époque Mercier, champion des mains dans la culotte, préparait au certif. Si quelqu'un a des commentaires sur cette époque, sachez que je prépare depuis plus d'un an un livre sur l'institution Franchot ( fin 50 et début 60)- j'ai retrouvé Guy Laforge ( frère de René-Louis) avec qui j'étais dans le même dortoir en 60-61 , depuis nous correspondons de temps en temps , si quelqu'un veux communiquer avec lui, qu'il me donne son adresse de messagerie.

    DE A. Richier


     

    D'autre part je recherche toujours des infos sur l'historique du l'institution Franchot, sur son créateur le père Franchot. L'uneDE A. Richier de ses filles avait créée l'institution Blaise Pascale à Choisy , pension pour jeune fille.Ce que je souhaite connaître : où se trouve les archives de l'institution ? Aucun fond Franchot aux archives départementales ni à la mairie de Choisy. Il y a un secret que je voudrai percer avant de  finir mon livre : cette année 60 - 61 un évènement à conduit le père Bouteilly à contacter mon père ( huissier du Trésor) pour arranger ses affaires, lesquelles étaient dramatiques. Je n'en sais pas plus, mais cette année là tout devait s'arrêter. Mon père n'a jamais rien voulu me dire. C'est la raison de ma recherche sur les archives si elles existent. L'un d'entre vous, doit avoir l'adresse de Nicole ( la fille des Bouteilly ) je souhaite la contacter.


     

    DE A. Richier



    votre commentaire
  • J'ai consulté votre site, j'y ai retrouvé (avec effroi) la photo du dortoir, avec mon lit,
    également celle de la cour avec la grille de séparation mais pas de photo de classe me concernant.
    Merci pour votre initiative.
    Guy

    Une de ses toiles

    La réponse

    son site: http://guyepoudrytoiles.free.fr/Site%20Toiles/Galerie.html



    1 commentaire
  •  

     

    Par hasard j'ai retrouvé Guy Epoudry de 1946 ayant fréquenté notre école dans les années 50. Il ma dit que si des souvenirs lui revenait il les  partagerait avec nous. Comme par exemple l'attaque du porteur du gouter de 16Heure par d'autres éléves ( à tout les coups des grands)  dans un escalier menant aux classes   (8éme & 9éme mais pas sur) pour piqué du chocolat. Imaginé le foin que cela a du faire. Notre petit camarade taquine la toile & le pinceau, des que j' ai son autorisation, je publirais quelques photos des ses œuvres & un lien vers son site, qui est très facile à trouver

     



    votre commentaire
  • Des cartes des cartes oui mais des !!! des doublesDes cartes des cartes oui mais des !!! des doubles


    votre commentaire
  • Le second

     

     

     

    Georges Claude VASSEUR né en 1949 vient de s'inscrire sur  Cd'A ce qui fait que j'ai pu le joindre, j'attend sa réponse. Il était présent à Franchot de 1960 à 1961

                                    



    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

                                                                                                                               

    Gilles Guarnelli

     

    Péle-méle souvenir de Gilles

     

    Péle-méle souvenir de Gilles    Péle-méle souvenir de Gilles          Péle-méle souvenir de Gilles     Péle-méle souvenir de Gilles      Péle-méle souvenir de Gilles

    Péle-méle souvenir de Gilles   Péle-méle souvenir de Gilles  

    Péle-méle souvenir de Gilles   Péle-méle souvenir de Gilles  Péle-méle souvenir de Gilles

    Péle-méle souvenir de GillesPéle-méle souvenir de Gilles


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique